FREESTYLE‎ > ‎Actu-freestyle‎ > ‎

Médaille de Bronze pour Zoé aux Championnats du Monde de Taipei en Slalom Battle

publié le 27 nov. 2013 à 14:44 par Benoit Marcadier
Les 6, 7, 8 et 9 novembre derniers, l’Equipe de France de Slalom se déplaçait à Taïwan pour la 7e édition des Championnats du Monde de la spécialité.

Le niveau de compétition et le nombre de participants augmentant sans cesse, les patineurs français capables de faire des résultats conséquents à ce niveau de compétition sont exceptionnels.

Pour 2013, ils étaient cinq : Alexandre Claris, Jimmy Fort, Romain Lebois, Tiffany Derisbourg et Zoé Granjon.

Alexandre, Romain et Zoé  portant déjà le maillot France depuis 10 jours sur les deux compétitions internationales qui se déroulaient à Moscou (Russie) et à Lishui (Chine), ont retrouvé Jimmy et Tiffany le 5 novembre, jour dédié à l'entrainement et à la découverte de la salle. L’entraînement qui a d'ailleurs été un des points noirs pour beaucoup d’athlètes.

En effet, quelle surprise de découvrir que les organisateurs n’avaient prévu aucune zone d’échauffement et/ou d’entraînement pour les 3 jours de compétition. Si l’organisation a pris en compte cette année la fatigue des compétiteurs en évitant (comme en 2011 et 2012) les retards à rallonge et les fins de compétition à 1h00 du matin, on ne peut pas dire que les conditions de préparation aient été bien prises en compte.




Premier jour : Slalom vitesse

 Est-ce une des raisons qui a provoqué la non-qualification de nos deux athlètes phares en Slalom vitesse ? Sans doute en partie. Mais d’autres raisons ont été soulignées par les compétiteurs et par le sélectionneur.

La non-qualification de Tiffany d’abord et de Jimmy ensuite ; quelle déception donc.

Mais ce qui aurait pu induire une rupture entre les athlètes et le sélectionneur, a été transformé par la volonté de rebondir et la bonne intelligence des concernés par de franches mises au point et, peut-être, des solutions pertinentes pour l’avenir.


De leurs côtés, Romain termine 15éme et les deux représentants du Sam, Alexandre et Zoé, prennent respectivement la 10ème place, chez les hommes et chez les femmes pour cette spécialité dont ils ne sont à priori pas vraiment favoris, mais dans laquelle ils ne déméritent finalement franchement pas !

Deuxième jour : Slalom Classic
 Zoé passe la première et elle a visiblement pris en compte les remarques d’Igor Cheremetieff et de Pierre Célat.

 Les juges ne s’y trompent pas et Zoé prend une magnifique et méritée 5ème place.

Une performance qui, puisqu’elle est encore largement perfectible, laisse présager de très bonnes choses pour l’avenir.
 Six heures plus tard, c’est le tour d’Alexandre.

Tout au long de cette saison, son run a  été perfectionné par de réguliers ajustements. La semaine précédente à Lishui, le résultat semble probant puisqu’il termine 5ème de cette compétition qui sonne comme un avant-goût du Championnat Mondial.

 C’est finalement la dixième place qu’il obtient (là aussi) avec un peu de déception, mais en admettant que certains points restent à perfectionner.

 
Romain, classé n°1 mondial, est donc le dernier compétiteur de la journée à passer. Ses niveaux technique et chorégraphique sont excellents. Jugez vous-même sur vidéo…

Mais face à lui, Lee Choong Goon (KOR) démontre un cran d’aisance et de chorégraphie encore plus abouti, et même si le plan technique est en-dessous de celui de Romain, il passe devant notre français.
Sans regret donc, les compétiteurs ont choisi des approches différentes toutes les deux magnifiques.

Déception en revanche de voir Yun Jin Seong (KOR) prendre la deuxième place en ne passant fianlement que 50 secondes sur les plots, après 1'22 d'introduction, et ne réalisant que quelques tricks techniques mal tenus voire franchement râtés.

Espérons que ce qui semble à l’unanimité des riders une "erreur" ne se reproduise pas et surtout, ne produise pas ce qui pourrait à juste titre être considérée comme une « dérive du slalom » selon l’avis du sélectionneur.

Troisième jour : Slalom battle
Comme depuis 2012, les quarts de finales sont déjà d’un niveau qui ne laisse pas la possibilité de garder quelques réserves pour la suite.

Peu de compétiteurs possèdent, à ce stade, une réelle marge de manœuvre, et même nos trois français titulaires depuis longtemps du top 8 mondial ne sont pas à l’abri d’une mauvaise surprise.

Finalement, objectif atteint : ils arrivent tous en demi-finales : "vous voilà dans le top 8".

Mais avec des Maryna Boiko (UKR), Klaudia Hartmanis (POL), Daria Kuznetsova (RUS), Su Fei Qian (CHN) chez les femmes, et des Zhang Hao (CHN), Ye Hao Qin (CHN), Timchenko Sergey (RUS)… les 4 places en finales sont cheres ... très cheres.

Zoé et Romain les prennent malgré tout sous les hordes de cris des supporters français venus des Championnats du Monde de patinage Artistique qui se déroulent dans le même bâtiment.


Au final, ils prennent tous les deux la troisième place et offre ainsi deux Médailles de bronze à l'Equipe de France.

 L'Equipe de France s'est à nouveau faite remarquer pour ses qualités de patinage et sa présence dans chaque finale avec seulement 5 patineurs.

Preuve que ces patineurs sont des athlètes d'exception dont la France peut s'enorgueillir avec fierté.

Voir les vidéos

Source : http://www.ffroller-freestyle.fr/
Comments