RINK HOCKEY‎ > ‎Elite‎ > ‎

Actu Elite

Suivez sur cette page les comptes rendu des matchs de l'équipe 1.

SAM 6-2 Lyon

publié le 18 nov. 2017 à 14:55 par Sam Roller


Ce samedi 18 novembre, le SAM reçoit Lyon, avec comme objectif une victoire à domicile, afin de se relancer dans le championnat.

En première période, la domination est samiste, mais ne négligeons pas les attaques lyonnaises? Guilhem Lesca ouvrira finalement le score à la 15ème minute, suivi par Antoine Le Berre dans la minute suivante. Réalistes, les Lyonnais recolle au score par un but d'Albert Querol, une minute plus tard. 2 à 1 sera le score à la mi-temps.
En seconde période, les samistes haussent le rythme, et Antoine Le Berre marque dès la reprise. Les lyonnais résistent, mais n'arrivent pas à concrétiser penalties et coups francs directs. La seconde période sera celle de Loïc Chinois, seul face à une défense pas à la hauteur de ses attentes. Heureusement, Guilhem, Antoine et Rémi Herman inscriront les 3 buts permettant au SAM de se mettre à l'abris et d'assurer la victoire. Lyon marquera en toute fin de rencontre.

Victoire du SAM 6 à 2, et 3 précieux points dans la musette.

Nous vous attendons nombreux, Samedi 25 novembre au SAM, pour la rencontre de Coupe d'Europe contre les Portugais de TOMAR.

Les photos du match : https://photos.app.goo.gl/kAXyoWlWeml9xSFL2

Eric.

UN DERBY PASSIONNANT ET ENTHOUSIASMANT

publié le 15 oct. 2017 à 03:14 par Sam Roller

RINK-HOCKEY - Elite 1 (3ème journée)

UN DERBY PASSIONNANT ET ENTHOUSIASMANT
(par Claude SELVA - Coco).

MERIGNAC    5
COUTRAS     5

Les photos du match : 
https://photos.app.goo.gl/Oi69XyVupKN9CfoA3

Lieu 
Mérignac (Roller Stadium). Spectateurs 300.
Arbitres MM. Tarassioux et Bruckert. Mi-temps 3 -  2

Mérignac
Buts: Le Berre (4e et 17e), O. Lesca (14e) et Herman
(48e sur pén. et 49e sur pén.)
L'équipe: Chibois, Mandin - O. Lesca, Ambrosio, Herman,
Broustaut, G. Lesca, Le Berre, S. Lesca.
Entraîneurs: Herin, Defossé, Blasquez, Laboyrie.
Coutras
Buts: Lafourcade (18e), Necchi (20e), Querol (37e et 43e s. pén), Gonzalez (47e)
L'équipe: Audelin, Cruz - J. Lafargue, Querol, B. Lafargue, Necchi,
Gonzalez, Lafourcade.
Entraîneurs: L. Ducourtioux, Petit, Arnouil, C. Ducourtioux

Le match:
Comme lors des rendez-vous estivaux à l'aéroport, le Roller Stadium affiche
complet pour ce choc majeur et girondin entre Mérignac et Coutras.
Et pour cause, car il représente l'évènement majeur de la saison, bien
entendu, en dehors des joutes européennes à venir dès le mois prochain.
Dès le décollage, les Coutrillons imposent un envol très actif, mais
ne parviennent pas à voltiger avec réussite devant le but local.
Les Samistes s'opposent avec ferveur et réagissent en contres bien

construits. Sur un battement de l'aile performant et de loin de Rémi Herman (4e)
Antoine Le Berre, omniprésent, dévie l'engin volant de manière astucieuse
et ouvre la marque. 1 à 0. Juste après, Marc Povenado ne transforme pas un
pénalty détourné par l'excellent Loïc Chibois.
L'opposition incline des allures de folie avec des aller-retour permanents traduits
par les deux équipes. Emanuel Necchi ne conclut pas un pénalty repoussé et dans la
continuité Olivier Lesca catapulte un centre impeccable et trouve les filets à son tour.
(14e). 2 à 0. Puis, l'opportuniste et brillant Antoine Le Berre  double la mise personnelle
sur une envolée spectaculaire (17e). 3 à 0. Toutefois, d'un boulet expédié à distance,
Jérôme Lafourcade (18e) freine l'enthousiasme local. 3 à 1. Puis, Emanuel Necchi 
redonne logiquement de l'espoir à son équipe sur un prompt et efficace
déboulé personnel (20e). 3 à 2.

UNE SECONDE MI-TEMPS D'ENFER.

La seconde période est effectuée dans des allures supersoniques. Guilhem Lesca
 percute le poteau (27e), sans réussite.
En suivant, les visiteurs impriment une domination territoriale constante, mais les locaux
s'y opposent avec détermination et envie. Pourtant, sur un vertigineux élan collectif,
Albert Querol est à la conclusion victorieuse de la balle (37e). 3 à 3.
Sur pénalty (43e) doublement frappé, Albert Querol permet  à son équipe de prendre
l'avantage. 3 à 4. Puis, c'est l'heure de récompense pour le tonitruant Pablo Gonzalez (47e)
de finaliser un coup franc direct. 3 à 5.
Dans une fin de match hallucinante d'indécision et marquée par quelques débordements
verbaux envers le duo d'arbitres, le petit Prince du parquet samiste Rémi Herman permet
à son équipe de renverser une vapeur qui sentait la défaite. C'est ainsi que dans les deux
dernières minutes de jeu, il transforme deux pénaltys, le premier directement et d'une frappe
limpide (48e). 4 à 5. Dans la foulée (49e), mais en deux temps cette fois, avec une grande
dextérité 5 à 5. Ce sera le score final dans une ambiance houleuse et passionnée à l'heure
de la sirène finale.
Des oppositions de cette nature, si elles n'étaient pas à l'ordre du jour, elles manqueraient
indiscutablement aux joueurs, éducateurs, dirigeants et supporters fervents des deux
Villes voisines. Merci dans tous les cas à toutes et à tous. 

Reprise de la saison 2017/2018

publié le 10 sept. 2017 à 10:02 par Mathieu Hourcq   [ mis à jour : 10 sept. 2017 à 10:04 ]

Bienvenue à tous pour cette nouvelle saison de Rink Hockey à Mérignac.
L'équipe élite a connu peu de mouvement cet été mais nous notons une arrivée de taille avec l'italo-argentin Luciano AMBROSIO, en provenance du club argentin Hockey San Martin.


Luciano sera présent pour le tournoi du 16 et 17 septembre organisé au roller stadium suivant le planning suivant :

Le championnat reprendra le samedi 30 septembre avec un déplacement à Noisy le Grand puis, 2 samedi consécutifs à noter : 

SAM - CREHEN le samedi 7 octobre à 20h00 au Roller Stadium

et surtout LE DERBYSAM - COUTRAS le samedi 14 octobre à 20h00 au Roller Stadium



Un titre ne s'acquière pas au SAM : SAM 4-1 La Roche sur Yon

publié le 4 juin 2017 à 08:31 par Sam Roller



Ce samedi 03 juin, le SAM recevait La Roche sur Yon pour l'avant-dernière journée du championnat de l'élite. Match à enjeux multiples : en cas de victoire, La Roche peut-être sacré champion (en considérant que que Quevert chute à Saint-Omer), et pour les samistes une victoire les conforterait pour une place en coupe d'Europe, après leur victoire contre les coutrillons. La tache s'avère ardue face au leader du championnat, d'autan que notre capitaine Sylvain est suspendu pour un carton rouge reçu lors de la précédente journée. Mais, est-ce le SAM qui a le plus à perdre ce soir ???

Coup d'envoie du match; La Roche donne de suite le ton, avec du rythme, de l'engagement, et de multiples tentatives jugulées par un solide Loïc Chibois, fortement aidé par un système défensif efficace de ses co-équipiers. Serait-ce la clé du match ? Après quelques fautes éparses contestées par les entraîneurs, Antoine Defossé écope d'un carton rouge direct et incompréhensif, dès la 8ème minute. Réduits à 3 pendant 4 longues minutes, les samistes résisteront aux assauts adverses avec exemplarité et ne concéderont aucun but : l'ascendant psychologique est pris sur l'adversaire. Pire, ce sont les samistes qui finiront par prendre l'avantage par le solide Fabien Broustaut à la 18ème minute. 1 à 0 au coup de sifflet de la mi-temps : l'avantage semble maigre, mais le doute est dans les têtes adverses qui voient la quête du titre pas si simple à conquérir.

En seconde période, les samistes feront preuve d'autant d'abnégation, et c'est leur capitaine du jour, Sylvain Lesca, qui aggravera le score par un splendide tir dès la 41ème minute. Suites aux multiples tentatives, les joueurs de La Roche finiront par ouvrir leur compteur but à la 44ème minute sur un coup-franc, généreusement donné à rejouer ... Mais le feu follet du jour, le dénommé Sébastien Fustenberger, privera les adversaires des dernières balles qui auraient pues leur permettre de prendre l'avantage. Et pour que la fête soit belle pour Antoine et Sylvain, spectateurs de luxe, Antoine Le Berre et Rémy Herman, iront crucifier leur adversaire du soir par 2 buts à la 47ème minute; la messe est dite, et le score en restera à un fort justifié 4 à 1 pour le SAM, qui n'aura pas douté un seul instant. Bravo les gars, et au public qui a donné de la voix aux moments importants du match.

En résumé, La Roche est co-leader du championnat avec Quevert, suivi par Saint-Omer à 2 points. Ces 3 équipes se départageront lors de la dernière journée : des matchs au mental à coup sur !
Le SAM assure sa quatrième place au championnat et participera à la coupe d'Europe. Contrat rempli.


Quand à moi, je laisse refroidir l'obturateur, le flash et l'ordinateur, et je vous souhaite un bel été.

Eric.

SAM 6-4 US Coutras : c'est qui le patron ?

publié le 21 mai 2017 à 01:05 par Sam Roller



Le derby Aquitain se tenait ce samedi 20 mai 17, où les samistes de Mérignac recevaient l'US Coutras. Match à fort enjeu pour les mérignacais, qui prendraient la quatrième place du championnat à Coutras ...

Les premières minutes du match donnent tout de suite le ton du match : de l'engagement, de la vitesse et des opportunités franches des deux cotés. A ce jeu, les samistes ouvriront le score par Rémi Herman à la 11ème minute. Remontés, les coutrillons répliqueront à la 16ème minute. Le coude à coude est engagé. A force d'engagement, les samistes prendront un net avantage par Sébastien Furstenbergen, auteur de 2 superbes réalisations en moins d'une minute ! Le SAM prend l'avantage 3 à 1, et tiendra le score jusqu'à la mi-temps.

En seconde période, les samistes se font surprendre par un tir lointain des coutrillons dès la première minute. L'US Coutras entamerait sa remontée ? Que neni, les jeunes samistes, encore plein de jus, vont permettre de construire la victoire de l'équipe : Rémi Herman signera une seconde réalisation à la 31ème minute, suivi d'Antoine Le Berre à la 33ème (coup franc). Le score est de 5 à 2. Mais ne crions pas trop vite victoire, car les coutrillons profitent d'un petit relâchement pour scorer à la 36ème minute et revenir à 5 à 3. Le tournant définitif du match viendra à la 43 minute, avec le carton bleu du gardien coutrillon. Antoine Le Berre transformera le coup franc et scellera la victoire mérignacaise. Dans un sursaut d'orgueil, les coutrillons marqueront un dernier but.

Le score, au coup de sifflet final, est de 6 à 4, et les samistes empochent les 3 points de la victoire, qui leur permettent de prendre la quatrième place aux coutrillons et de revenir à 2 points de Quevert.
Les samistes se sont imposés en patrons, avec une équipe homogène, forte de ces cadres qui ont construit la victoire, et aux jeunes qui font trembler les filets adverses !
Bravo à tous.
Eric.

Message sans titre

publié le 7 mai 2017 à 07:56 par Sam Roller

Une victoire pour Alex,

visite surprise, hier soir au rouler stadium, d'Alex, pour cette soirée de championnat où le SAM recevait Ploufragan : une victoire, sinon rien, pour cette belle visite.
En première période, c'est le SPRS qui ouvrira le score dès la seconde minute. Le ton est donné, mais les Samistes, privés de leur capitaine Sylvain Lesca, reprendront vite le match à leur main, pour égaliser à la 6ème minute par Antoine Leberre. Sérieux en défense, et multipliant les attaques, face à Olivier Gelebart, les samistes prendront un net avantage par Fabien Broustaud qui signe un doublet salvateur. 3 à 1 pour les samistes au coup de sifflet de la mi-temps.
La seconde période sera plus hachée par les fautes et simulations successives du SPRS, afin de faire tourner le compteur des fautes d'équipe. En vain, les samistes ne perdront pas leur sang froid et Guilhem Lesca inscrira un 4ème but. Ne nous endormons pas, Ploufragan revient à 4 à 2 à la 47ème minute et croit à l'égalisation. Cet espoir sera de courte durée, puisque Sébastien Furstenberger inscrira le but qui sellera la victoire des samistes sur le score de 5 à 2.
Contact remplit : une victoire pour Alex, et 3 points au compteur qui permet au SAM d'assurer sa 5 ème place à un point de Coutras, victorieux de Quevert.

Le SAM s'offre le leader Saint-Omer

publié le 19 mars 2017 à 06:07 par Sam Roller   [ mis à jour le·30 mars 2017 à 15:02 par Mathieu Hourcq ]



Après un super levé de rideau de l'élite féminine, nous voici face au plat de résistance de la soirée : le SAM reçoit le leader du championnat Saint-Omer.

En première période, les intentions des deux équipes sont de suite mises en évidence par un jeu rapide, engagé et de réelles opportunités de marquer. A ce jeu, les samistes seront les plus opportunistes et les plus habiles avec une première réalisation d'Antoine Le Berre dès la 6ème minute. Avec Antoine et Rémi Herman, le SAM possèdent deux dynamiteurs qui ont perturbé la mise en place du jeu audomarois. De plus, les frères Lesca ont assuré leur rôle de patrons sur le terrain et ont déjoué bon nombre d'attaques adverses. Olivier permet même au SAM de mener de 2 buts par une réalisation à la 20ème minute. La pression se fait de plus en plus forte, par des audomarois voyant le match leur échappé. Ils finiront par marquer juste avant la pose, revenant à 2 à 1.
En seconde période, Saint-Omer revient rapidement à égalité et hache le jeu par de nombreuses fautes, et simulations. Le corps arbitrale un temps dépassé, réagira certes tardivement, mais au bénéfice du jeu. Heureusement, LoÏc Chinois, en grande forme, arrêtera nombre de coup-francs directs et pénalty. Cet acquis permettra au SAM de rester terrain et d'assurer ses attaques et reprendre le score à son compte par 3 réalisations, dont 2 de son vaillant capitaine, Sylvain Lesca. Les audomarois ne marqueront q'un but au milieu de cette fabuleuse série du SAM; trop peu pour prétendre à une victoire, et s'afficher comme un solide leader.
Au coup de sifflet final, les samistes remportent une très belle victoire sur un score sans appel de 5 à 2. 

LE SAM S'INCLINE AVEC PANACHE

publié le 5 févr. 2017 à 03:14 par Sam Roller   [ mis à jour le·18 mars 2017 à 06:44 par Mathieu Hourcq ]


RINK-HOCKEY - 5ème journée Euroleague :

Résistants dans le premier temps, les Samistes
quittent la compétition avec les honneurs.

S.A. MERIGNAC        2
F.C. PORTO               6

LIEU Mérignac (Roller Stadium) - SPECTATEURS 400 -
Arbitres: MM. Barbarisi et Carmazzi (Italie).

Pour Mérignac:
Buts: Herman (19è) et S. Lesca (49è)
Carton bleu: Le Berre (27è)
L'équipe: Chibois et Laboyrie (gardiens)
O. Lesca, Furstenberger, Herman, Broustaut, S. Lesca (cap)
G. Lesca, Le Berre, Crémèse.
Entraîneurs: S. Hérin, A. Defossé et F. Blasquez.

Pour Porto:
Buts: V. Pinto (2è), Nunès (27è), Alvès (32è), T. Pinto (37è),
Pique (45è) et Costa (48è).
L'équipe: Grau et Magalhaes (gardiens)
V. Pinto, T. Pinto, Costa, Silva, Mallea, Alvès, Nunès (cap),
Pique.
Entraîneurs: J. Baldaia et F. Pais.

Table de marque: MMe Isabelle Lafon et MM. Jack Boitaud
et Alain Guinle.
Animateur au goût du jour, donc international: Mika Lafon.
LE MATCH:
A l'occasion de ce match à caractère européen, le Roller
Stadium de Mérignac affiche le plein.
A l'indice vocal, il faut bien avouer que les supporters
portugais imposent une domination de tous les instants
à l'appui de trompettes et de tambourins performants.
Il en est de même sur le parquet grâce à un forcing

impressionnant et une ouverture du score rapide dès la
2ème minute consécutive à une tranchante accélération
de V. Pinto.
Les mérignacais, très combatifs, réagissent avec des
combinaisons répétées et suffisamment appliquées pour
se montrer dangereux. Toutefois, ils butent sur une équipe
homogène, très bien organisée et quelque part infranchissable.
Et quand se conjuguent de l'art et de la manière, la difficulté
est énorme pour l'adversaire. Le SAM souffre ô combien, mais
ne lâche rien. G. Lesca et Herman remuent les troupes et envoient
à l'abordage S. Lesca qui est stoppé in-extremis.
Les "portuans" reprennent l'ascendant avec une forte domination.
Tour à tour, Pique, Silva et Nunès ajustent des frappes précises que
détourne à la perfection Chibois. Et puis, il y a ce coup de génie
délivré par Herman (19è) qui s'en va comme à la parade inscrire
l'égalisation dans un délire populaire incroyable. 1 à 1.
Un incident survient lorsqu'un supporter portugais jette de la bière
sur le terrain de jeu. Ce fait malencontreux nécessite l'intervention
du balayeur de service afin de sécher la surface durant 5 longues
minutes d'arrêt. Le jeu reprend et les Samistes imposent une vive
pression; Herman s'envole dans une course folle, mais il est bousculé,
mais n'obtient pas la sanction de l'adversaire qui aurait été méritée.
A l'heure de la pose, les deux équipes se retrouvent à égalité 1 à 1
et les espoirs de victoire sont partagés assez logiquement.

Les Portugais font le forcing.

La deuxième mi-temps reprend à vive allure et les Portugais imposent
la surmultipliée par Alvès notamment mais Chibois veille au grain

dans les buts. Le Berre est sanctionné du carton bleu sur une faute
jugée intentionnelle. Sur le pénalty qui suit, c'est l'adroit et capitaine
Nunès qui transforme en but. 1 à 2.
Sous l'impulsion de l'excellent Furstenberger, très entreprenant,
les Samistes ne baissent pas les bras et maîtrisent parfaitement la
petite balle noire. Mais sur un contre magnifiquement mené, Alvès
trouve les filets. Un peu plus tard, T. Tinto parachève une action
collective d'une frappe limpide et adroite. 1 à 4.
Pour le SAM, Broustaut adresse un tir croisé qui frôle les poteaux.
Tour à tour, Herman, ne concrétise pas un pénalty et Le Berre trouve
le poteau gauche du gardien Grau, puis il reprend de volée au-dessus.
Pique (45è) percute à nouveau les filets locaux sur un maître coup
de crosse. Laboyrie, entré en jeu dans les buts, stoppe un coup
franc direct, mais ne peut rien sur une offensive tranchante de
Costa.
S. Lesca transforme un coup franc direct dans la dernière minute.
Porto se qualifie logiquement pour la suite de la compétition et
Mérignac sort la tête haute avec ses joueurs amateurs qui se sont
montrés à la hauteur de l'évènement sous les applaudissements
nourris de la foule.

Claude SELVA. (Coco).

Déclaration du Président du SAM - Benoît MARCADIER.
" C'était un match plaisant à suivre. Nous avons fait quasiment
jeu égal avec les joueurs de Porto qui sont professionnels.
Nous manquons de réalisme sur certaines occasions.
Porto a su saisir sa chance. Nous faisons une première
mi-temps équilibrée puisque nous sommes à égalité 1 à 1 à la pause.
Ensuite, les visiteurs ont élevé le niveau de jeu et ont concrétisé
avec plusieurs buts. Ils avaient l'obligation de gagner pour
se qualifier".

LE SAM COMME AU CIRQUE

publié le 29 janv. 2017 à 01:51 par Sam Roller

S.A. MERIGNAC     10

R.H.C. LYON             6

LIEU Mérignac (Roller Stadium) - SPECTATEURS: 150
ARBITRES: MM. Carlos NOVO et Jean-François MORIN
MI-TEMPS: 4 à 3
Podium d'orchestre: MMe Isabelle LAFON et
MM. Jack BOITAUD et Alain GUINLE;
Maître de cérémonie: M. Mika LAFON

Pour Mérignac:
Buts: Sylvain LESCA (3è 30" et 16è 10") - Olivier LESCA
(7è et 49è) - Rémi HERMAN (17è, 32è, 33è, 35è, 46è et 48è)
Cartons bleus: Olivier LESCA (16è) - Sylvain LESCA (35è)
et Antoine LEBERRE (47è).

L'équipe: Carlos DE SOUSA et Loïc CHIBOIS (Gardiens).
Olivier LESCA, Grégory MOREAU, Rémi HERMAN,
Fabien BROUSTAUT, Sylvain LESCA (cap), Antoine LEBERRE,
Arnaud CREMESE.
Entraîneurs: Stéphane HERIN, Antoine DEFOSSE,
Fabrice BLASQUEZ et Thomas LABOYRIE;

Pour Lyon:
Buts: Lucas AUGIER (5è 30"), Albert QUEROL (16è, 34è et 48è),
Pablo AMADO (23è et 36è).
Cartons bleus: Pablo AMADO (10è et 49è), Mae BRENAS (48è).
L'équipe: Rémy BAUD et Lilian DEBROUVER (Gardiens)
Pablo AMADO, Idriss DJERIDI, Stéphane BORTAUD,
Maé BRENAS (cap), Lucas AUGIER, Matéo AVONDO et
Albert QUEROL.


En cette soirée, Olivier LESCA est fêté par le public et ses
coéquipiers, afin de saluer son 30ème Anniversaire.

LE MATCH:
Au bout de 7 secondes de jeu, un Monsieur vêtu de jaune,
il se nomme Jean-François MORIN, est percuté en bonne et due
forme par la petite balle noire à la hauteur du genou. Il boitille
instantanément. Il s'agit du co-arbitre du match. Après quelques
soins et exercices apaisants, il reprend le sifflet.
Une minute plus tard, en bon imitateur, c'est au tour du visiteur
capitaine Maé BRENAS d'être frappé par cette insolente balle
à la hauteur de l'oreille. Sur le coup, il regagne le banc des
spectateurs durant un certain temps.

En bon et habile capitaine et jongleur, Sylvain LESCA utilise
l'ustensile rond avec adresse et maîtrise et s'en va fusiller le
gardien. Les "lions" ne veulent pas se laisser dompter à la
légère et Lucas AUGIER, impose sa griffe avec à l'appui une
tranchante frappe. 1 à 1.
Les Samistes empruntent le trapèze pour rehausser le ton et
c'est ainsi que du haut perché Olivier LESCA catapulte un
boulet qui fait mouche.
Sylvain LESCA y va de sa nouvelle étincelle en brûlant la
défense adverse. Juste avant, Albert QUEROL, au prix d'une
riposte à la baguette magique avait permis aux siens de revenir
à égalité.
Dans la continuité, les locaux vont prendre la poudre d'escampette
quand l'équilibriste Rémi HERMAN transforme un pénalty avec
légèreté mais aussi aisance. 4 à 2.
Dans les dernières secondes de la première séance, c'est au
tour de Pablo AMADO de fortifier le compteur visiteur en scorant
sur un pénalty justement claqué. 4 à 3 à l'heure du repos.

Une seconde période tonitruante des samistes.

S'ils veulent, sous leur toile du Roller Stadium, engranger la
victoire, les mérignacais doivent absolument se montrer plus
agiles et adroits dans les démonstrations respectives et dans
les finitions.
D'autant que les Lyonnais s'efforcent de ne pas passer pour
des clowns, même s'ils font un peu la grimace.
Après un va-et-vient improductif des deux côtés durant quelques
minutes, le voltigeur Rémi HERMAN, secoue le filet de protection
visiteur et valse comme à la parade en doublant la mise durant
un tour d'aiguille de la pendule.
Les "blancs" réagissent et Albert QUEROL envoie un missile
qui trouve la cage. Rémi HERMAN transforme un pénalty,
comme un bouliste exécute un carreau en place.
Pablo AMADO, répond du tac au tac et à la suite d'une envolée
spectaculaire inscrit le but de l'espérance. 7 à 5. Le capitaine
Mae BRENAS rate l'immanquable sur une contre-attaque
rondement menée. Pour le SAM, Rémi HERMAN, une nouvelle
fois, ajuste un pénalty, comme un cheval trotte avec élégance.
Loïc CHIBOIS, tel un fauve dans sa cage détourne un coup
franc direct en s'y prenant pourtant à 3 reprises. Néanmoins,
Albert QUEROL réduit la marque. Puis, Rémi HERMAN réalise
la passe de "six" sur un ultime pénalty. Olivier LESCA arrose
à sa manière son anniversaire sur une fluide action.


UN SAM GASTRONOME

publié le 8 janv. 2017 à 03:41 par Sam Roller



S.A. MERIGNAC           11
C.S. NOISY - LE - GRAND 2

LIEU: Mérignac (Roller Stadium) - SPECTATEURS: 150
ARBITRES: MM. Xavier JACQUART et Franck DELANOE
MI-TEMPS: 4 à 0

Pour Mérignac:
Buts: Sylvain LESCA (7è) - Antoine LE BERRE (10è, 35è et 46è) -
Rémi HERMAN (11è et 37è) - Guilhem LESCA (15è et 47è) -
Olivier LESCA (15è) - Gregory MOREAU (38è) - Arnaud CREMESE (44è)

Cartons bleus: Grégory MOREAU (22è) et Antoine LE BERRE (25' 30")

L'équipe: Loïc CHIBOIS et Carlos TERRONES (Gardiens)
Olivier LESCA, Grégory MOREAU, Rémi HERMAN, Sylvain LESCA (cap),
Guilhem LESCA, Antoine LE BERRE, Arnaud CREMESE;
Entraîneurs: Stéphane HERIN, Antoine DEFOSSE et Fabrice BLASQUEZ.

C.S. NOISY - LE - GRAND:
Buts: Mathias NARCE (25' 30") et Sergi BARBE (43è)

L'équipe: Keven CORREIA et Blaise ZERVELIS (Gardiens)
Fabien BARENGO, Ugo GRELLIER, Mathias NARCE (cap), Anthony DA COSTA
Marc PUJOL, Ruben MARTINS, Sergi BARBE.

Table de Marque:
MMe Isabelle LAFON et MM. Jack BOITAUD et Alain GUINLE.
Brillant animateur: Mika LAFON.

LE MATCH:
Une minute de silence est respectée à la mémoire du gardien
de l'équipe de Tourcoing décédé récemment.

Les fêtes de fin d'année ont permis aux acteurs du soir d'observer
quelques jours de repos. Les Samistes sortaient des joutes européennes
particulièrement compliquées, mais enrichissantes pour l'avenir.
Au coup d'envoi, les deux équipes sont à égalité de points au classement
avec les mêmes statistiques, si ce n'est un avantage de 3 points au
goal-average en faveur des visiteurs.

C'EST L'HEURE DE LA GALETTE
A l'heure de la dégustation de la galette, c'est Sylvain LESCA (7è) qui
coupe et enquille la première part du gâteau parfumé comme son maître
coup de crosse au fond des filets. 1 à 0. Les Mérignacais se montrent
extrêmement gourmands et se ruent à en perdre le souffle sur la couronne
qu'ils ne veulent pas partager au moins durant le premier service.
C'est ainsi que Antoine LE BERRE, gourmand en diable (10è) croque
à pleines dents le deuxième morceau disponible et alléchant qui le motive
pour inscrire le 2ème but. Ensuite, Rémi HERMAN, au jeune ventre affamé,
avale avec envie et à l'envi la 3ème part vacante en une bouchée avide de
performance pour claquer avec dextérité sur un coup franc. 3 à 0.
Guilhem LESCA ne rechigne pas à la besogne appétissante et enquille
délicieusement la partie dorée et sucrée du dessert du soir, en logeant
avec précision la petite balle noire dans la cage visiteuse. 4 à 0.

A L'ISSUE DU REPOS DIGESTIF.
Une fois la digestion provisoire assumée et les Rois Mages étant passés
dans le premier temps, le jeu des partages commencent un peu. Les
Parisiens, vêtus de la couleur orange, montrent le bout du nez et enrhument
un peu les Samistes. Ils réduisent la marque (25' 30") par le gourmet Mathias
NARCE qui sur une coup franc agile du poignet, chipe une portion de la
pâtisserie sous les yeux médusés des convives. 4 à 1.

LES SAMISTES CONTINUENT
Les Samistes réagissent de manière collective et ininterrompue à la
poursuite de la dégustation. Olivier LESCA grignote à son tour le caramel
succulent (31è) d'un coup franc de la langue de l'instrument de jeu. Puis,
Antoine LE BERRE (35è) et Rémi HERMAN (37è) doublent  la mise en
bouche à tour de rôle. Le revenant Grégory MOREAU (38è) participe à la
fête en vieux briscard, en grignotant à sa manière la fève gagnante qui le
motive pour claquer comme un Roi. 8 à 1. Par Sergi BARBE (43è), les
visiteurs réduisent l'appétit local. 8 à 2.
Le plus jeune joueur de champ samiste, Arnaud CREMESE n'est pas en
reste et vient goûter comme un goinfre à la "crème" succulente qui borde
le gâteau, et à l'appui d'une pichenette astucieuse. 9 à 2.
Sur la fin, Antoine LE BERRE vorace, et Guilhem LESCA, morfal,  ramassent
les miettes restantes sur des coups de petites cuillères finement salvateurs
pour la gourmandise. 11 à 2.
Pour ne pas être en reste, Carlos TERRONES, le gardien remplaçant, à
bouchées doubles, sauvent les meubles samistes, en repoussant aves
aisance et maestria deux coups francs directs des visiteurs.
C'est la victoire du goût, de l'aisance offensive mais aussi du panache
pour des mérignacais qui commencent du mieux que faire se peut  cette
nouvelle année 2017. Elle redonne indiscutablement une apaisante source de
satisfaction pour l'avenir. A bientôt à toutes et tous et bonne année.

Claude SELVA (Coco).

Les photos du match : 
https://goo.gl/photos/8Qwzo5Shxto2ZhNG8

1-10 of 93

Comments