RINK HOCKEY‎ > ‎Elite‎ > ‎Actu Elite‎ > ‎

LE SAM RONRONNE...ET S'EPOUMONE (par Coco SELVA)

publié le 1 déc. 2013 à 00:00 par Benoit Marcadier
RINK-HOCKEY - N1 - ELITE - (6ème JOURNEE)

MERIGNAC     4
LYON              3

LE SAM RONRONNE...ET S'EPOUMONE
(par Coco SELVA)


Durant les 5 premières minutes de jeu, il est difficile de parler de "piste aux étoiles" sur le parquet du Roller Stadium. La cavalcade d'ouverture du spectacle est hâchée, sans envergure, monotone et indigeste en fonction de l'heure (20 H 10). Les réactions des metteurs en scène de chaque camp ont à peu près les mêmes annonces. Pour les visiteurs Grégory AVONDO et pour le SAM Stéphane HERIN. Aucune des deux équipes n'est sous les feux des projecteurs. Il y a un manque indéniable de productivité.

ATTENTION!!! LE SPECTACLE COMMENCE.

Les frères LESCA Olivier et Sylvain, dans un duo de prestidigitateurs actionnent le geste de la crosse. C'est de la magie à l'état pur et simple. D'autant que Rémi HERMAN, enfant brillant de la "balle", joue la copie conforme. Les girouettes étincelantes indiquent la direction du vent en faveur des samistes. Seule l'agressivité du "lion" Javier Quintanal annihile provisoirement cette progression.
Sylvain LESCA et ses partenaires font le "job" et l'exercice avec application, maîtrise, adresse et intelligence, même sur le fil du rasoir. En conclusion d'une figure accrobatique concoctée par ce trio d'illusionnistes, Mathieu HOURCQ (9ème) sort de la malle à malices et éclipse d'un coup de génie le portier Luis MENDES. 1 à 0.

PLACE A L'ARTISTE ORIOL ORTELLS ALVAREZ.


En habit de Monsieur LOYAL, Oriol ORTELLS ALVAREZ, l'artiste jongleur ébouriffant de dextérité, fait ronronner de bonheur le fidèle et connaisseur public local en faisant tourbillonner la petite balle noire dans le filet des "gones" représentants du Rhône (14ème). 2 à 0.
A la 20ème minute, le généreux Gérard GIBERT POCH est mis hors piste par un geste dévastateur du capitaine lyonnais Youcef BOUHAFS. C'est le carton bleu et le pénalty justement distribués en "double" par Mr. BOUCHET Frédéric, co-arbitre de la rencontre.
Oriol ORTELLS ALVAREZ  se déplie comme un accordéon et aiguillonne sur un air de valse à mille temps le gardien Luis MENDES. 3 à 0.
Le Catalan mérignacais (24ème) omniprésent, change de costume et déploie celui de trapéziste. En équilibre sur la corde raide, il exécute une voltige (cuillère arrière) qui éblouit le portier adverse. 4 à 0. Ce sera le score à l'entracte.

UN DEUXIEME TOUR DE PISTE SANS ECLATS POUR LE SAM.


D'entrée de seconde partie, Javier QUINTANAL (26ème) veut jouer au clown vengeur et écope d'un carton bleu. C'est ainsi que le SAM réussit à mettre le "Lyon" en cage en manifestant des prétentions affirmées de dompteur. Celui qui apprivoise le mieux ce rôle est le gardien de but Loïc CHIBOIS. Avec son lasso bien tressé, il réduit à néant mais avec brio, toutes les tentatives et notamment celles de Youcef BOUHAFS (28ème) sur un rush tranchant et (35ème) sur un pénalty.
Le jeune et remuant Rémi HERMAN joue à son tour le magicien avec plus d'un tour dans son sac. Il sort un lapin de la boîte et fait vaciller d'éclats de rire l'équilibriste rhodanien. Faute de "cordon bleu", il écope d'un carton bleu (40ème).

UN FINAL PENIBLE

Les samistes perdent alors de leur superbe. Ils ne patinent plus avec sérénité et ne se protègent pas suffisamment des griffes adverses. Cette situation est ponctuée d'un arbitrage un peu fantaisiste. Allons plus loin... C'est un peu du "cirque" à chapiteau ouvert avec des courants d'air de bêtises persistants. Le redoutable contorsionniste Rui COVA en profite pour réaliser un triplé alliant, salto (40ème), boucle piquée (48ème) et roue (49ème).Tel un saltimbanque habile, il va compliquer les données du programme final du SAM. Heureusement, le fidèle public se met à scander "aller le SAM" et ainsi la victoire 4 à 3 est parachevée d'un tour d'Honneur marqué d'une belle humilité et d'un grand respect pour l'adversaire lyonnais. C'est la deuxième victoire de la saison en compétition nationale. La suite au prochain numéro. Bravo!!!

DES LEVERS DE RIDEAU GAGNANTS POUR LE SAM.

En championnat N3, l'équipe A a battu CESTAS sur le score de 6 à 4 tandis que l'équipe B est venue à bout de Biarritz 5 à 3. Félicitations à ces deux équipes qui honorent le Club et la ville de Mérignac.

FICHE TECHNIQUE

S.A. MERIGNAC   4
R.H.C. LYON        3


MERIGNAC
BUTS: Mathieu HOURCQ (9è), Oriol ORTELLS ALVAREZ (14è, 20è et 24è)
Carton bleu: Rémi HERMAN (40è)

L'EQUIPE: Loïc CHIBOIS et Thomas LABOYRIE (Gardiens)
Oriol ORTELLS ALVAREZ, Rémi HOURCQ, Gérard GIBERT POCH, Rémi HERMAN, Olivier LESCA, Sylvain LESCA (cap), Guilhem LESCA, Mathieu HOURCQ

LYON
BUTS: Rui COVA (40è, 48è et 49è)
Carton bleu: Youcef BOUHAFS (20è)

L'EQUIPE: Luis MENDES et Loîc LEMENN (gardiens)
Erwan DEBROUVER, Maë BRENAS, Aymed BAKA, Rui COVA, Youcef BOUHAPS (cap), Javier QUINTANAL, Rémy BAUD.

Comments