RINK HOCKEY‎ > ‎Elite‎ > ‎Actu Elite‎ > ‎

MERIGNAC - St OMER 4-3

publié le 10 oct. 2015 à 22:09 par Benoit Marcadier   [ mis à jour le·11 oct. 2015 à 03:35 par Sam Roller ]
RINK-HOCKEY - Championnat de France Elite 1 - 2ème Journée

MERIGNAC   4
St OMER        3

Un SAM d'abnégation
(commentaires de Claude SELVA - Coco)

Au terme d'une rencontre acharnée, les Samistes ont offert un beau cadeau d'anniversaire à leur jeune prodige Rémi Herman en l'emportant sur la fin.

LE MATCH:

Le coup d'envoi est donné par les visiteurs. Et d'entrée de jeu, le débat promet de sacrées envolées de part et d'autre, tant la
tension est à son comble. Sur un éclair du tonnerre, Florent David (2ème) ouvre la marque. 0 à 1. Les Samistes sont un peu
pris de vitesse et essayent tant bien que mal d'apaiser la furia adverse.
Ils apparaissent, au fil des minutes, ragaillardis sous l'impulsion hâtive et méritoire de Rémi Herman et du capitaine Sylvain Lesca. En suivant Guilhem Lesca (5ème) est auteur d'un superbe geste défensif qui permet aux siens d'apostropher leurs adversaires sur une action valeureuse mais qui ne fait pas mouche.
Les Andomarois dominent indiscutablement et ne s'en laissent pas conter au contraire. Ils conservent l'avantage grâce à des
efforts multipliés. Le public, venu en grand nombre, apprécient le spectacle mais un peu moins celui proposé par le duo d'arbitres.
C'est son sentiment et son jugement.
Les Mérignacais, malgré une débauche d'énergie vivace et permanente à l'image de Rémi Hourcq n'arrivent pas à apercevoir
le bout du tunnel.
Loïc Chibois (18ème et 20ème) est à l'affut en exécutant deux parades sur des accélérations adverses.
De l'autre côté, Rémi Herman, très entreprenant, rate à deux reprises des coups francs directs (18ème et des poussières).
Les "blancs et noirs" reprennent du poil de la bête par l'intermédiaire de Toni Sero qui stoppe à plusieurs reprises l'élan soudain local.
Rémi Herman, à nouveau très remuant, aidé par l'excellent Alexandre Marthino Silva, de manière commune, valsent à mille temps, mais
n'arrivent pas à décrocher la timbale.
C'est ainsi que les visiteurs (22ème) vont prendre le large sur un pénalty astucieusement transformé par l'inévitable Toni Sero. 0 à 2.
Point n'est question pour les Samistes de s'apitoyer sur leur sort et au contraire ils exercent tout de même un forcing généreux.
Mais, de l'autre côté, Toni Sero (24ème) voit son coup franc direct repoussé par un Loïc Chibois de haut niveau. 0 à 2 sera le score
à la mi-temps et inquiétant pour les plus pessimistes des observateurs de la tribune. Mérité pour les visiteurs.

Une seconde période à rebondissements et à sanctions.

Les mérignacais reprennent le second temps en infériorité  numérique suite au carton bleu infligé à Olivier Lesca juste avant la mi-temps. Sylvain Lesca manque un coup franc (27ème).
Guilhem Lesca, à son tour est sanctionné d'un carton bleu. La rencontre devient confuse et saccadée par des fautes techniques
inhabituelles et répétées des deux camps. Rémi Herman (29ème) est littéralement abattu devant le but après une course folle.
C'est au tour du remuant et combatif Fabien Broustaut d'être  véritablement fauché comme le blé (28ème). C'est le pénalty que
transforme avec dextérité Rémi Herman. 1 à 2. Mais les visiteurs (32ème) sur un sursaut d'orgueil de Toni Sero accentuent leur avance au tableau d'affichage. Ce dernier claque du centre du parquet, un boulet  qui aboutit au fond des filets.

1 à 3.
Olivier Lesca est sanctionné d'un nouveau carton bleu (37ème).  Toni Sero, sur le coup franc qui suit met la petite balle sur le poteau. Les visiteurs, à leur tour, n'y voient que du "bleu". Dans la même seconde, deux d'entre eux, Toni Sero et Margal Cuenca doivent
rejoindre le banc des punis (40ème) et laissent leurs trois  copains rescapés orphelins durant 2 et 4 minutes.
Les Samistes, heureux de cette aubaine n'arrivent pas pour autant à scorer. Il faut attendre les ultimes secondes pour qu'enfin
Sylvain Lesca catapulte d'une pichenette très habile un genre de missile qui fait trembler les filets visiteurs (42ème). 2 à 3.
Ce dernier, virevoltant, récidive dans la foulée en marquant à nouveau et en obtenant pour son équipe l'égalisation souhaitée
depuis un long moment (44ème). 3 à 3.
Puis, Alexandre Martinho Silva échoue sur un coup franc direct.

La fin est suffoquante.
Sur les accélérations rageuses d'Antoine Leberre, c'est au tour de Guilhem Lesca de réaliser des étincelles en trompant le
gardien Martin Barros (46ème). 4 à 3.
La fin de match est somptueuse, indécise, acharnée et très heurtée à l'image des visiteurs qui excellent bizarrement dans
la manière physique plus que dans l'engagement technique.
Mérignac tient le coup, mais à bout de souffle. Tino Sero reçoit un carton bleu et depuis le banc des punis se montre insolent
et grossier envers les Directeurs de jeu et se voit gratifier d'un deuxième carton bleu, puis d'un jaune et enfin d'un rouge qui
risque de lui coûter cher à l'heure de la réunion de la Commission de discipline.
Dans les toutes dernières secondes (7en vérité) c'est vraiment la grosse confusion. Le SAM l'emporte à l'arraché 4 à 3 sous
les acclamations nourries du public.
Rémi Herman dont c'était l'anniversaire officiel (le 4 octobre) savoure de plaisir l'ovation des spectateurs et l'inclinaison
collective de ses coéquipiers. Les sourires étaient sur tous les visages samistes et bien sûr inexistants sur ceux des visiteurs
et pour cause.

Claude SELVA (Coco).

Les photos du match : https://goo.gl/photos/z1GnkTYxzawLkKGP7


La fiche technique:

LIEU - Mérignac (Roller Stadium) - SPECTATEURS: 250
ARBITRES: MM. Xavier Jacquart et Thibaud Julien
MI-TEMPS: 0 à 2

Pour Mérignac:
Buts:
R. Herman (30è) - S. Lesca (42è et 44è) et G. Lesca (46è)
Cartons bleus:
O. Lesca (24è et 37è) et G. Lesca (28è)

L'équipe:
Gardiens:
L. Chibois et T. Laboyrie.
2 - Olivier Lesca - 3 - Rémi Hourcq - 4 - Rémi Herman -  5 - Fabien Broustaut - 6 - Sylvain Lesca (cap) - 7 - Guilhem
Lesca - 8 - Antoine Leberre - 9 - Alexandre Marthino Silva.

Entraîneurs:
Stéphane Hérin - Antoine Defossé et Fabrice Blasquez.

Pour St Omer:
Buts:
F. David (2è) et T. Sero (22è et 32è)
Cartons bleus:
T. Sero (40è et 48è) et M. Cuenca (40è)
Carton jaune:
T. Sero (sur le banc de touche 49è)
Carton rouge:
T. Sero (sur le banc de touche 49è)

L'équipe:

Gardiens: Martin Barros et Thomas Buanec
2 - Quentin PODEVIN - 3 - Kévin Guilbert - 4 - Mathieu Leroux -
6 - Margal Cuenca - 7 - Florent David (cap) - 8 - Toni Sero -
9 - Léo Dehaynin - 77 - Nicolas Guilbert.

Entraîneurs: Fabien Saureux et Luis Minuzzi

Table de marque:
Jack Boitaud - Alain Guinle et Isabelle Lafon.

Animateur brillant de la soirée:
Maître Mika Lafon.

Comments