RINK HOCKEY‎ > ‎Elite‎ > ‎Actu Elite‎ > ‎

Portrait : Rémi Herman, graine de champion

publié le 26 févr. 2015 à 07:56 par Sam Roller
Si je devais me souvenir de ma première rencontre avec Rémi, c'était en septembre 2001, alors que mon fils Antoine faisait son premier entraînement de Rink-Hockey avec un certain Charlie Herman, sous la houlette de Rémi Hourcq et Antoine Defossé. Ce fût ma première occasion de faire connaissance de Muriel accompagnée d'un trublion de 4 ans, patins aux pieds, crosse à la main, et faisant des dizaines d'allée-retours pendant l'entraînement de son frère. Et ça finissait toujours par la même réplique du petit Rémi à sa mère qui l'attendait depuis un quart d'heure pour rentrer :"attends maman, je marque encore un but !"  Voici la réplique qui caractérise le mieux ce jeune homme : l'envie de jouer et gagner pour le club qui l'a formé depuis son plus jeune âge.

Mais qui est Rémi Herman ? vous le connaissez forcément tous. C'est le plus jeune de l'équipe élite, ou plutôt de la famille mérignacaise. Du haut de ses 17 ans, il porte fièrement le N°4. Tout petit, il s'était trouvé un modèle en la personne de Guihem Lesca, et il avoue sans pudeur qu'il a été son guide au fil de son parcours "Un jour, je jouerai comme lui". Aujourd'hui, il retient particulièrement de Guilhem sa pugnacité sur le terrain, et qu'il ne faut pas râler auprès de l'arbitre. Au travers de sa formation au club mérignacais, sous la houlette des joueurs de D3 & D1, Rémi se forgera une solide réputation, et les titres acquis avec ses copains parlent d'eux mêmes : Champion de France en U15, U17 et U20. Humblement, il m'évoque également les titres acquis en équipe de France : 2 fois vice-champion d'Europe avec les U17, une troisième place Européenne avec les U20, une troisième place en coupe Latine et une quatrième place en coupe du monde. Que demandez de plus !

La première division : c'est lors de la saison 2013-2014 que Rémi Herman intégra l'élite, à tout juste 16 ans. Et franchement, ce jeune ne dépareille pas dans cette solide équipe. Il apporte sa vivacité, son envie de gagner, et se paye le luxe de marquer une vingtaine de buts pour son club formateur, dès sa première saison. Et le jeune homme est humble devant sa performance. "J'apprends tous les jours en observant mes partenaires, qui ne sont pas avares en conseils. En tant que plus jeune de l'équipe, et pour les avoir côtoyés depuis ma plus jeune enfance, mon intégration a été facile" me confie Rémi. De plus, cette ambiance rejaillit sur le terrain et les résultats. Tous les joueurs se font confiances et connaissent leur job. Dixit Rémi : "pour ma part, je suis attentif aux consignes de mes coachs, Antoine Defossé et Stéphane Hérin. Je n'est pas encore le recul de joueurs comme les frères Hourcq ou Lesca". Au final, cette équipe expérimentée caracole en haut du classement du championnat, et a failli réaliser l'exploit en coupe d'Europe.

Ses projets : à cette âge, on peut imaginer qu'ils sont nombreux. Il y a la quête d'indépendance au travers du permis de conduire, passer son BAC en juin, et poursuivre ses études sur Bordeaux, pour continuer l'aventure avec le SAM. "Je suis très attaché à mon club formateur, et nous ferrons le job en championnat pour décrocher une place en Ligue des Champions" me confie Rémi. Et le dernier projet évoqué, le plus ambitieux, est d'être sélectionné en équipe de France, pour participer aux mondiaux qui se dérouleront en France, cet été, à La Roche sur Yon. Que les Dieux du Rink Hockey soient avec toi !

Pour conclure, je retiendrai de cet interview, que Rémi est un jeune homme avec la tête sur les épaules, plein de talent et voué à un avenir prometteur. Lors de ces prochains buts, que le public continue à lui faire honneur, il viendra vous récompenser à sa manière : le point levé et un grand sourire. Parole de Rémi : "c'est normal de rendre hommage aux personnes qui vous supportent". Et comme le garçon n'est pas sectaire, il m'a promis de faire une apparition à un entraînement du Rink loisir.

Merci Rémi, et que tout te réussisse.

Eric Conète. 
Comments