RINK HOCKEY‎ > ‎Elite‎ > ‎Actu Elite‎ > ‎

SAM 4-2 Giovinnago : belle victoire pour Noël

publié le 15 déc. 2012 à 14:38 par Sam Roller   [ mis à jour le·16 déc. 2012 à 03:45 par Mathieu Hourcq ]
Le SAM  engrange avec plaisir

En battant les italiens 4 à 2, Mérignac a pris une légère option pour les ¼ de Finale de la coupe d’Europe. Une victoire qui s’est dessinée au fil de la soirée grâce au formidable état d’esprit qui anime le groupe, tout  en se faisant plaisir, ils ont fait plaisir au public venu nombreux et ont fêté la fin d’année avec les Italiens au cours d’une troisième mi-temps… enlevée. (1)

En coupe d’Europe sans discontinuer depuis 15 ans, les Mérignacais  ont vaincu pour la 1ère fois un club Italien. A leur tableau ils avaient déjà les Anglais, les Allemands, les Autrichiens, les Suisses, les Portugais(en 2000) et aujourd’hui  les Italiens.

Le coup d’envoi fut donné par Adeline LEBORGNE et Emilie COUDERC, membres de l’équipe de France séniors féminines, récentes championnes du monde de rink-hockey, à Récife au Brésil.

La première mi-temps n’a pas connu de temps mort, l’équipe de Giovinazzo cherche à impressionner leurs adversaires par leur Chilien virevoltant Fernandez, mais Thomas Laboyrie dans les buts  assure et rassure ses coéquipiers. Il ne s’inclinera que sur un penalty tiré par ce même Fernandez. Loin de se laisser abattre les Mérignacais investissent  le territoire de l’équipe adverse et finissent par trouver l’ouverture, suite à un tir puissant de Sylvain Lesca en plein lucarne opposée. La mi-temps  sera sifflée sur ce score de 1 à 1.

Révolte Mérignacaise

D’entrée de jeu, en seconde mi-temps, les italiens avec un jeu rapide cherchent la faille, et marquent leur deuxième but par l’inévitable Fernandez. C’est alors que le capitaine Rémi Hourcq sonne la révolte et égalise quelques minutes plus tard, suivi par Olivier Lesca, quelques secondes après, d’une superbe reprise de volée au deuxième poteau, à mi-hauteur.  Les italiens n’en  croient pas leurs roulettes et balbutient leur hockey devant l’adresse de  Guilhem Lesca , la technicité  de Carlo di Benedetto, la puissance de Maxime Marchand , la couverture de balle de Wilfrid Duval . Les entraineurs  Mérignacais Antoine Defossé et Stéphane Hérin font bien tourner leur effectif.  Et alors que Thomas Laboyrie vient d’arrêter un coup franc direct et un penalty, cerise sur le gâteau ou étoile sur le sapin de Noël, à 3 minutes du coup de sifflet final, Martinez Carle dit  «  Litus »  élargi la victoire d’un tir en pleine lucarne. La salle exulte et guidée par le jeune club de supporters, soutient son équipe de la voix  sans discontinuer pendant les minutes restantes.

La victoire est belle, mais sera-t-elle suffisante ? Vous le saurez en suivant les résultats de Mérignac ; match retour le 19 janvier à Giovinazzo  commune italienne de la province de Bari dans la région des Pouilles.

(1)-repas organisé par les jeunes u17 et u20 de la section rink-hockey


Les photos du match : Cliquer la

Article d'avant match sur Sud Ouest : Cliquer ici
Comments