RINK HOCKEY‎ > ‎Elite‎ > ‎Actu Elite‎ > ‎

SAM Benfica : Le SAM frôle l'exploit

publié le 8 nov. 2015 à 01:57 par Sam Roller   [ mis à jour : 8 nov. 2015 à 06:34 ]
Les photos du match : https://goo.gl/photos/5MubJpgsMZsbQ6i69
RINK-HOCKEY - Coupe d'Europe des Clubs Champions - (2ème journée)


Des samistes brillants et combatifs se sont montrés à la hauteur
des ogres portugais de Benfica.

MERIGNAC    2
BENFICA        5

LIEU Mérignac (Roller Stadium) - SPECTATEURS: 450
ARBITRES: MM. Mayor et Sandoual (Espagne) - MI-TEMPS: 1 à 2
Pour Mérignac: 
Buts: Herman (8è) et S. Lesca (39è)

L'équipe: Loïc Chibois et Thomas Laboyrie (Gardiens)
Olivier Lesca, Rémi Hourcq, Rémi Herman, Fabien Broustaut, 
Sylvain Lesca, Arnaud Cremese, Antoine Leberre, Alexandre Silva.
Entraîneurs: Stéphane HERIN, Antoine DEFOSSE et
Fabrice BLASQUEZ;

Pour Benfica:
Buts: Rafaël (22è), Sayo (24è, 33è et 45è) et Heras (32è)

L'équipe: Pedro Henriques, Antonio Silva (Gardiens)
Valter Keves (Cap), Diego Rafaël, Carlos Heras, Jordi Mas, 
Marc Sayo, Tiago Rafaël, Miguel Rocha.
Entraîneurs: José ALMEIDA et Aristide MEIRELES

Table de marque: MMe Isabelle LAFON et MM. Jack BOITAUD
et Alain GUINLE.

Animateur brillant de la soirée: Mika LAFON

LE MATCH:
22 fois sacré Champion du Portugal, lauréat du Championnat
d'Europe en 2014, nommé 3ème Club mondial le 1er janvier 2015,
Benfica représente un somptueux obstacle à franchir.
Très longtemps avant le coup d'envoi, le Roller Stadium est rempli
et l'ambiance très vociférante et colorée est intense avec une présence 
très remarquée des supporters de Lisbonne.
Les "Aigles" portugais ouvrent le débat à toute allure et avec
beaucoup de virtuosité ils développent un danger permanent par 
Jordi Mas et Carlos Heras, mais Loïc Chibois le portier assure une vigilance 
permanente.Les Samistes s'arc-boutent avec une vive détermination
et une volonté décuplée. Rémi Herman et Antoine Leberre, les deux 
internationaux samistes reproduisent des accélérations en contres très appuyés.
Fort justement et à la suite d'une envolée filtrante, Antoine Leberre (8ème),
 est envoyé à terre par un énergique revers du capitaine Valter Keves. 
 C'est le pénalty que transforme imparablement Rémi Herman
d'un geste précis et appuyé de la crosse. 1 à 0.
Le public local se réjouit car ses "chouchous" font mieux que le partage du jeu. 
Après un temps mort de répit soulageant, le jeu reprend sous le même
cachet d'abondance, les mérignacais généreux dans leur prestation et en
continuité permanente s'encouragent d'autant plus.
Mais, les visiteurs, très bien réglés dans l'organisation tactique, pointent le bout  
de leur nez et Joao Rodrigues, à l'appui d'une superbe et virulente course, cogne 
des 5 mètres, mais l'impeccable Loïc Chibois repousse avec dextérité
et panache. Ce dernier va recommencer à plusieurs reprises dans cette démarche.
Sylvain Lesca, en grand coquin, valse derrière la cage portugaise,
 son frère Olivier Lesca et Rémi Hourcq le soutiennent vivement 
et les visiteurs sont un peu en difficulté provisoire. Toutefois, les "Aigles rouges"
vont revenir au score sur une envolée puissante et digne d'un grand de Diego
Rafaël (22ème). 1 à 1.
Sur une faute technique défensive des samiste, Marc Sayo, prêt à bondir, va 
apporter le profit d'un but d'avance aux siens sur une belle cavalcade. 2 à 1. Ce 
sera le score à la mi-temps.

UN SECOND TEMPS DE MERVEILLES
La seconde période est toujours aussi animée. Avec des mérignacais
qui s'efforcent de résister avec énormément d'énergie. Herman,
toujours très en jambes, est maltraité physiquement, un peu trop
pour son public. Sylvain Lesca, tout seul, puis Rémi Herman d'une
instantanée volée et Antoine Leberre ne trouvent pas la faille, malgré une 
indiscutable présentation louable de leurs capacités. Mais l'international 
argentin Carlos Heras, absolument incorrigible expose son coup de génie
et inscrit le 3ème but (32ème). 1 à 3.
Puis, les "rouges" imposent leur musique, à coups répétés de gestes
parfaitement et collectivement construits. Ils impressionnent dans un véritable
festival offensif. Néanmoins, les samistes, très motivés et sans
lâcher prise, exercent avec intelligence et une valeureuse envie
de bien faire. Mais Marc Sayo (33ème) enfile le but d'une manière 
insolente de précision. 1 à 4.
A deux reprises, Rémi Herman rafle la cage adverse de peu.
A
leur tour, Alexandre Silva et Fabien Broustaut brillent sur plusieurs tentatives mais
qui n'atteignent pas la destination espérée. Toutefois, Sylvain Lesca, en bon capitaine,
sur une superbe virée solitaire tro
uve les filets adverses. 2 à 4.
De l'autre côté, Marc Sayo (45ème) enfonce le clou  sur un 3ème but réalisé sur un
coup franc franchement adressé. 2 à 5. Au Sam, le jeune Arnaud Cremese fit son apparition 
dans les dernières minutes. A l'attente des techniciens locaux, il fit preuve brillamment de 
deux actions majeures. C'est tout son mérite puisqu'à cette occasion, il avait pour
mission délicate mais bonifiante pour l'avenir de remplacer Guilhem Lesca, absent
pour blessure mais magicien dans le rôle ingrat mais gratifiant de la maîtrise du ballet éponge.
Benfica l'emporte. Mérignac a largement le droit de garder la tête haute avant le rendez-vous
régional de mercredi prochain face au voisin de Coutras. Encore un nouveau choc très chic.
Dans les rangs des spectateurs attentifs, Alain Anziani, Sénateur Maire de Mérignac, Thierry
Trijoulet, Premier Adjoint au Maire, Marie Récalde, Adjointe au Maire et Députée de la Gironde,
Cécile Saint-Marc, Déléguée aux Sports, et Alain Charrier, Conseiller Territorial de la Gironde
ainsi que Francis Tresse, Secrétaire Général du SAM Omnisports, étaient venus encourager
les valeureux joueurs samistes et saluer également leurs adversaires à l'issue de la rencontre.

Claude SELVA. (Coco)

Comments