RINK HOCKEY‎ > ‎Elite‎ > ‎Actu Elite‎ > ‎

UN DERBY PASSIONNANT ET ENTHOUSIASMANT

publié le 15 oct. 2017 à 03:14 par Sam Roller
RINK-HOCKEY - Elite 1 (3ème journée)

UN DERBY PASSIONNANT ET ENTHOUSIASMANT
(par Claude SELVA - Coco).

MERIGNAC    5
COUTRAS     5

Les photos du match : 
https://photos.app.goo.gl/Oi69XyVupKN9CfoA3

Lieu 
Mérignac (Roller Stadium). Spectateurs 300.
Arbitres MM. Tarassioux et Bruckert. Mi-temps 3 -  2

Mérignac
Buts: Le Berre (4e et 17e), O. Lesca (14e) et Herman
(48e sur pén. et 49e sur pén.)
L'équipe: Chibois, Mandin - O. Lesca, Ambrosio, Herman,
Broustaut, G. Lesca, Le Berre, S. Lesca.
Entraîneurs: Herin, Defossé, Blasquez, Laboyrie.
Coutras
Buts: Lafourcade (18e), Necchi (20e), Querol (37e et 43e s. pén), Gonzalez (47e)
L'équipe: Audelin, Cruz - J. Lafargue, Querol, B. Lafargue, Necchi,
Gonzalez, Lafourcade.
Entraîneurs: L. Ducourtioux, Petit, Arnouil, C. Ducourtioux

Le match:
Comme lors des rendez-vous estivaux à l'aéroport, le Roller Stadium affiche
complet pour ce choc majeur et girondin entre Mérignac et Coutras.
Et pour cause, car il représente l'évènement majeur de la saison, bien
entendu, en dehors des joutes européennes à venir dès le mois prochain.
Dès le décollage, les Coutrillons imposent un envol très actif, mais
ne parviennent pas à voltiger avec réussite devant le but local.
Les Samistes s'opposent avec ferveur et réagissent en contres bien

construits. Sur un battement de l'aile performant et de loin de Rémi Herman (4e)
Antoine Le Berre, omniprésent, dévie l'engin volant de manière astucieuse
et ouvre la marque. 1 à 0. Juste après, Marc Povenado ne transforme pas un
pénalty détourné par l'excellent Loïc Chibois.
L'opposition incline des allures de folie avec des aller-retour permanents traduits
par les deux équipes. Emanuel Necchi ne conclut pas un pénalty repoussé et dans la
continuité Olivier Lesca catapulte un centre impeccable et trouve les filets à son tour.
(14e). 2 à 0. Puis, l'opportuniste et brillant Antoine Le Berre  double la mise personnelle
sur une envolée spectaculaire (17e). 3 à 0. Toutefois, d'un boulet expédié à distance,
Jérôme Lafourcade (18e) freine l'enthousiasme local. 3 à 1. Puis, Emanuel Necchi 
redonne logiquement de l'espoir à son équipe sur un prompt et efficace
déboulé personnel (20e). 3 à 2.

UNE SECONDE MI-TEMPS D'ENFER.

La seconde période est effectuée dans des allures supersoniques. Guilhem Lesca
 percute le poteau (27e), sans réussite.
En suivant, les visiteurs impriment une domination territoriale constante, mais les locaux
s'y opposent avec détermination et envie. Pourtant, sur un vertigineux élan collectif,
Albert Querol est à la conclusion victorieuse de la balle (37e). 3 à 3.
Sur pénalty (43e) doublement frappé, Albert Querol permet  à son équipe de prendre
l'avantage. 3 à 4. Puis, c'est l'heure de récompense pour le tonitruant Pablo Gonzalez (47e)
de finaliser un coup franc direct. 3 à 5.
Dans une fin de match hallucinante d'indécision et marquée par quelques débordements
verbaux envers le duo d'arbitres, le petit Prince du parquet samiste Rémi Herman permet
à son équipe de renverser une vapeur qui sentait la défaite. C'est ainsi que dans les deux
dernières minutes de jeu, il transforme deux pénaltys, le premier directement et d'une frappe
limpide (48e). 4 à 5. Dans la foulée (49e), mais en deux temps cette fois, avec une grande
dextérité 5 à 5. Ce sera le score final dans une ambiance houleuse et passionnée à l'heure
de la sirène finale.
Des oppositions de cette nature, si elles n'étaient pas à l'ordre du jour, elles manqueraient
indiscutablement aux joueurs, éducateurs, dirigeants et supporters fervents des deux
Villes voisines. Merci dans tous les cas à toutes et à tous. 
Comments