RINK HOCKEY‎ > ‎Elite‎ > ‎Actu Elite‎ > ‎

UN SAM GASTRONOME

publié le 8 janv. 2017 à 03:41 par Sam Roller


S.A. MERIGNAC           11
C.S. NOISY - LE - GRAND 2

LIEU: Mérignac (Roller Stadium) - SPECTATEURS: 150
ARBITRES: MM. Xavier JACQUART et Franck DELANOE
MI-TEMPS: 4 à 0

Pour Mérignac:
Buts: Sylvain LESCA (7è) - Antoine LE BERRE (10è, 35è et 46è) -
Rémi HERMAN (11è et 37è) - Guilhem LESCA (15è et 47è) -
Olivier LESCA (15è) - Gregory MOREAU (38è) - Arnaud CREMESE (44è)

Cartons bleus: Grégory MOREAU (22è) et Antoine LE BERRE (25' 30")

L'équipe: Loïc CHIBOIS et Carlos TERRONES (Gardiens)
Olivier LESCA, Grégory MOREAU, Rémi HERMAN, Sylvain LESCA (cap),
Guilhem LESCA, Antoine LE BERRE, Arnaud CREMESE;
Entraîneurs: Stéphane HERIN, Antoine DEFOSSE et Fabrice BLASQUEZ.

C.S. NOISY - LE - GRAND:
Buts: Mathias NARCE (25' 30") et Sergi BARBE (43è)

L'équipe: Keven CORREIA et Blaise ZERVELIS (Gardiens)
Fabien BARENGO, Ugo GRELLIER, Mathias NARCE (cap), Anthony DA COSTA
Marc PUJOL, Ruben MARTINS, Sergi BARBE.

Table de Marque:
MMe Isabelle LAFON et MM. Jack BOITAUD et Alain GUINLE.
Brillant animateur: Mika LAFON.

LE MATCH:
Une minute de silence est respectée à la mémoire du gardien
de l'équipe de Tourcoing décédé récemment.

Les fêtes de fin d'année ont permis aux acteurs du soir d'observer
quelques jours de repos. Les Samistes sortaient des joutes européennes
particulièrement compliquées, mais enrichissantes pour l'avenir.
Au coup d'envoi, les deux équipes sont à égalité de points au classement
avec les mêmes statistiques, si ce n'est un avantage de 3 points au
goal-average en faveur des visiteurs.

C'EST L'HEURE DE LA GALETTE
A l'heure de la dégustation de la galette, c'est Sylvain LESCA (7è) qui
coupe et enquille la première part du gâteau parfumé comme son maître
coup de crosse au fond des filets. 1 à 0. Les Mérignacais se montrent
extrêmement gourmands et se ruent à en perdre le souffle sur la couronne
qu'ils ne veulent pas partager au moins durant le premier service.
C'est ainsi que Antoine LE BERRE, gourmand en diable (10è) croque
à pleines dents le deuxième morceau disponible et alléchant qui le motive
pour inscrire le 2ème but. Ensuite, Rémi HERMAN, au jeune ventre affamé,
avale avec envie et à l'envi la 3ème part vacante en une bouchée avide de
performance pour claquer avec dextérité sur un coup franc. 3 à 0.
Guilhem LESCA ne rechigne pas à la besogne appétissante et enquille
délicieusement la partie dorée et sucrée du dessert du soir, en logeant
avec précision la petite balle noire dans la cage visiteuse. 4 à 0.

A L'ISSUE DU REPOS DIGESTIF.
Une fois la digestion provisoire assumée et les Rois Mages étant passés
dans le premier temps, le jeu des partages commencent un peu. Les
Parisiens, vêtus de la couleur orange, montrent le bout du nez et enrhument
un peu les Samistes. Ils réduisent la marque (25' 30") par le gourmet Mathias
NARCE qui sur une coup franc agile du poignet, chipe une portion de la
pâtisserie sous les yeux médusés des convives. 4 à 1.

LES SAMISTES CONTINUENT
Les Samistes réagissent de manière collective et ininterrompue à la
poursuite de la dégustation. Olivier LESCA grignote à son tour le caramel
succulent (31è) d'un coup franc de la langue de l'instrument de jeu. Puis,
Antoine LE BERRE (35è) et Rémi HERMAN (37è) doublent  la mise en
bouche à tour de rôle. Le revenant Grégory MOREAU (38è) participe à la
fête en vieux briscard, en grignotant à sa manière la fève gagnante qui le
motive pour claquer comme un Roi. 8 à 1. Par Sergi BARBE (43è), les
visiteurs réduisent l'appétit local. 8 à 2.
Le plus jeune joueur de champ samiste, Arnaud CREMESE n'est pas en
reste et vient goûter comme un goinfre à la "crème" succulente qui borde
le gâteau, et à l'appui d'une pichenette astucieuse. 9 à 2.
Sur la fin, Antoine LE BERRE vorace, et Guilhem LESCA, morfal,  ramassent
les miettes restantes sur des coups de petites cuillères finement salvateurs
pour la gourmandise. 11 à 2.
Pour ne pas être en reste, Carlos TERRONES, le gardien remplaçant, à
bouchées doubles, sauvent les meubles samistes, en repoussant aves
aisance et maestria deux coups francs directs des visiteurs.
C'est la victoire du goût, de l'aisance offensive mais aussi du panache
pour des mérignacais qui commencent du mieux que faire se peut  cette
nouvelle année 2017. Elle redonne indiscutablement une apaisante source de
satisfaction pour l'avenir. A bientôt à toutes et tous et bonne année.

Claude SELVA (Coco).

Les photos du match : 
https://goo.gl/photos/8Qwzo5Shxto2ZhNG8
Comments