RINK HOCKEY‎ > ‎Rink Loisir‎ > ‎Actu Rink Loisir‎ > ‎

Le lièvre et la Tortue

publié le 18 déc. 2011 à 13:37 par Mathieu Hourcq   [ mis à jour : 5 juil. 2012 à 03:27 ]

Jean de la Fontaine était un visionnaire. Sa fable "le lièvre et la tortue" s'applique au challenge Loisir - D3 qui agite la planète du SAM, une fois par an.

Ce match, organisé en lever de rideau du match des féminines à vu s'opposer les joueurs du loisir aux joueurs de la D3. Et encore, quand je parle de D3, il serait plus juste de parler des U17, juniors et D2. Leur coach, dont je tairai le nom par décence, a cru bon recruter de jeunes et bons joueurs pour vaincre cette vaillante et expérimentée équipe loisir. Coté loisir, justement, nous avions notre meilleur stratège, François, comme coach, et le meilleur des arbitres nationaux, Pascal.

Venons en au match. Sous la houlette de Ludo, la jeune et dilettante D3 se jette à coeur perdu dans le match, et se fait contrer dès leur première action. BUT pour le loisir dès la première minute. Le lièvre étant sûr de lui, réitère cette tactique non réfléchie et encaisse deux buts dans les deux minutes qui suivent. 3 à 0 en trois minutes par les tortues du loisir, jouant posés et sereins. Quand je dis tortue, il faut avouer, faute de lièvre, que nous avions bip bip dans l'équipe. Afin d'endiguer le flot de buts, Ludo préfère céder sa place à Victor, qui jouait son dernier match au SAM. Changement heureux qui permettra à Victor de se mettre en valeur en regardant 3 balles se fracasser sur ses poteaux : bien jugé ! Sauf que notre ami Théo, las de la domination de ses aînés, secoua son équipe et sonna la révolte. Les jeunes finiront par marqué leur premier but, mais s'inclineront 4 à 1 à la mi-temps.

La seconde période sera tout autre. Le lièvre décide de remettre un coup d'accélérateur pour recoller au score. Les jeunes Théo, Arthur, et Alexandre, réduiront le score très rapidement en inscrivant une série de trois buts. Pas de panique chez les anciens. Notre coach, fin stratège, avait confier son maillot magique à Joseph. Sans mauvaise fois aucune, celui-ci ira redonner l'avantage à son équipe. Le match s'emballe et la tortue fait tout pour conserver sa courte avance face au lièvre. Dans cette euphorie finale, il me semble me rappeler qu'un but de part et d'autre sera marqué. Mais comme l'a écrit Jean, c'est toujours la tortue qui gagne.

Bravo au Loisir pour cette nouvelle victoire, à l'arbitre qui a bien tenu le match, et à tous les joueurs pour le jeu proposé.

Que les jeunes ne désespèrent pas, d'ici 10 ans, ils pourront rejoindre le Loisir et gagner des matchs !!!

Comments